J'enrage de son absence

J'enrage de son absence

Après dix longues années d’absence, Jacques, la cinquantaine, ressurgit dans la vie de Mado. Mais la relation du couple est entachée…

More...
Couleur de peau : Miel

Couleur de peau : Miel

Adapté du roman graphique Couleur de peau : Miel, le film revient sur quelques moments clés de la vie de…

More...
B4 - Fenêtres sur tour

B4 - Fenêtres sur tour

Une façade d’immeuble, 12 étages, 12 locataires, 12 portraits qui se dessinent de la cuisine au salon, devant l’embrasure d’une fenêtre ou d’un écran…

More...
Drones tueurs et guerres secrètes

Drones tueurs et guerres secrètes

La guerre d’Irak est le premier conflit au cours duquel les militaires ont procédé à un déploiement massif de robots…

More...
Frontpage Slideshow | Copyright © 2006-2011 JoomlaWorks Ltd.

LA GRANDE INVASION




Notre quotidien le plus banal est farci de produits chimiques. Incrustés dans les plastiques, les détergents et les grille-pains, nichés dans les aliments, les boîtes de conserve, les jouets, les shampooings, ils sont invisibles et partout à la fois, y compris dans nos corps.


La société de consommation et la magie pétrochimique se baladent dans nos petits intérieurs sous des noms strictement inconnus et parfaitement barbares. Phtalates, retardateurs de flammes bromés, parabens, bisphénol-A  ont pour fâcheux inconvénient de cambrioler notre intimité hormonale : ce sont des perturbateurs endocriniens. Pour les scientifiques reconnus qui interviennent dans ce documentaire, cette imprégnation chimique n’est pas étrangère au développement des maladies dites modernes – du cancer du sein à l’obésité.

Le constat, plutôt grave, n’empêche pas le film de prendre le parti du second degré. Oscillant entre humour grinçant et poésie, des animations en papiers collés montrent les destins parallèles des humains et des animaux de laboratoire. Allégories de la frénésie du progrès, des archives commerciales des années 1950-60 où l’on danse au milieu des réfrigérateurs deux portes, l’air radieux, racontent l’histoire d’amour de l’homme moderne avec le confort plastique et l’abondance électroménagère.



Image Gallery

{gallery}166{/gallery}

Additional Info

  • Réalisation  Stéphane Horel
  • Auteurs  Stéphane Horel
  • Image  Raphaël O’Byrne
  • Son  Samuel Abraham I Romaric Pivant
  • Montage  Bruno Barwise
  • Premieres diffusions 
    France5  
  • Partenariat et Coproduction 
    CNC   Media   france télévision,  
  • Durée  52'
  • Année de production  2010
  • Distribution 
    Mosaique Films  
  • Version  V.Française

Contactez Mosaïque Films

Email :
Sujet :
Message :
Anti-Spam - Merci de répondre à la question : 1 + 1 =